Né le 24 novembre 1970 à Amiens.

Diplômé de l'Ecole des Beaux-Arts de Rennes avec Mention et les Félicitations du Jury. 

Post-diplôme à l'Atelier Supérieur de Dessin de l'Académie royale des Beaux-Art de Bruxelles.

Professeur de peinture et professeur de dessin d'après "modèle vivant" à l'Atelier du Thabor à  Rennes de 2007 à 2015.

Donne également de nombreux stages en région Bretagne.

Retourne vivre à Amiens en 2017.

 

Expose depuis 1996.

En 2019, à la Comédie de Picardie à Amiens.

Expositions France :

 

Théâtre de la Comédie de Picardie, Amiens (P)

Centre Culturel Léo Lagrange, Amiens (P)

Agence Immobilière Stéphane Plaza, Amiens (P)

Musée Eugène Aulnette, Le-Sel-de-Bretagne (P)

Office du Tourisme, Pont-Scorff (P)

Galerie Ikkon, Rennes (P)

Galerie Le Chercheur d'Art, Rennes (P)

Galerie Harmonia Mundi, Rennes (P)

Galerie Art et découverte, Amiens (P)

Galerie du 4bis, Rennes (P)

Galerie Nav'Arts, Evreux (P)

Galerie de la MIR, Rennes (P)

Galerie La Salorge, Guerche-de Bretagne (P)

Galerie Virginie Barrou Planquart, Paris (C)

Galerie Thuillier, Paris (C)

Galerie 42, Lille (C)

Galerie Arawak 21, Lille (C)

Galerie Montesquieu, Nantes (C)

Galerie Pascal Fremont, Le Havre (C)

Galerie Angle 3, Quimper (C)

Galerie 18, Vannes (C)

Galerie Camille, Gisors (C)

(P) = Personnelle   

(C) = Collective

Expositions internationales :

Galerie Adamah Fine Arts, Ile Maurice

Casa Amarela, Florianopolis, Brésil 

Galerie de l'Académie, Bruxelles 

Atelier 340 Muzeum, Bruxelles (Be)

En permanence :

PhotographyCultureArt Gallery, Madrid

Galerie Adamah Fine Arts, Ile Maurice 

Salons (France et international) :

Affordable Art Fair New York (USA) 

Affordable Art Fair London (UK) 

Affordable Art Fair Bruxelles (Be)

St'Art Art Fair Strasbourg

(représenté par la Galerie Virginie Barrou Planquart - Paris) 

Grand Prix de Peinture de la Ville de Saint-Grégoire

En 2010, à la galerie du 4bis à Rennes.

PARCOURS

"Vincent Lignereux est-il un artiste né? On pourrait pratiquement le croire lorsqu'on sait que, dès l'âge de 8 ans, il écrit de nombreux poèmes, des nouvelles, des sketchs humoristiques, de fausses publicités qu'il tourne en dérision, et réalise des bandes dessinées dont le héros est un jeune cowboy. Parallèlement, son oncle sculpteur lui apprend les rudiments du métier. Ainsi, il apprend à travailler le bois et la pierre et réalise dès l'âge de 7 ans ses premiers bas-relief en bois sculpté. Mais c'est bel et bien le dessin qu'il préfère. Dans les années 1990,  il aiguise son regard au cours de dessin de "modèle vivant" ainsi qu'à l'atelier de peinture du Centre Culturel Jacques Tati à Amiens (animés par Jean-Louis Liget). A la même époque, il rencontre le peintre expressionniste Alain Mongrenier (qui lui-même côtoya Paul Rebeyrolle et Alberto Giacometti) qui le soutient et l'encourage et avec qui il se lie d'une indéfectible amitié. Alors qu'il a déjà abandonné des études en Lettres Modernes, c'est en 1999 à la suite du décès de son père qu'il part vivre en Bretagne et réussit le concours d'entrée à l'Ecole des Beaux-Arts de Rennes. Plus passionné que jamais, il étudiera alors, entre autres,  le dessin avec Jean-Pierre le Bozec, professeur très didactique et pastelliste de renommée mondiale. Quelques années plus tard, Vincent ressortira des "Beaux-Arts" diplômé avec Mention et les Félicitations du Jury. Mais sa soif de dessin est insatiable et il poursuit ensuite sa formation à l'Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles où il intégre l'Atelier Supérieur de Dessin.

Par la suite, il enseignera le dessin et la peinture à l'Atelier du Thabor à Rennes, de 2007 à 2015. Il animera également de nombreux stages en région Bretagne.

En 2017, Il abandonne l'enseignement et retourne vivre à Amiens où il se consacre entièrement au dessin et à la peinture."

Par Georges Gernot, professeur universitaire, auteur du livre "Au fil de l'art".

En 2003, en compagnie de l'ami peintre Alain Mongrenier.

"J'ai étudié à l'école des Beaux-Arts de Rennes où je me souviens que certains professeurs m'appelaient le dessinateur obsessionnel. J'ai ça en moi depuis l'enfance et c'est indéniable. Mais nous avons tous dessiné le plus naturellement du monde avant même d'avoir su marcher ou parler. Et cela est valable pour tout les enfants du monde, de toutes cultures confondues. D'ailleurs, historiquement parlant, le dessin est père de tout les arts, et déjà, l'homme préhistorique dessine sur les parois des grottes en même temps qu'il lutte pour sa propre survie. Dans ma jeunesse, je me souviens que je me rendais au musée chaque semaine pour y dessiner les statues et bustes anciens. Je passais un temps fou à dessiner ou à rêvasser dans cette magnifique salle des sculptures du musée d'Amiens. Les employés s'exclamaient "tiens, voilà le croquiste!". Cela faisait partie d'un programme que je m'étais aménagé, parmi d'autres exercices qui visaient tous à dessiner sur le vif du sujet. Une sorte d'auto-discipline quotidienne d'apprentissage qui consiste en ce que les japonais appellent " dessiner les mille et une choses qui nous entourent". Je crois que dessiner est véritablement quelque chose qui s'apprend, tout comme on apprend la musique ou la danse. C'est une discipline longue et ardue mais tellement passionnante que d'apprendre à dessiner, où il est avant tout question d'apprendre à voir, à regarder de plus en plus profondément les choses. Je suis un contemplatif solitaire, et je pense que dessiner est propice à l'introspection. "Il faut savoir être seul et silencieux pour voir, vraiment voir" a dit le grand photographe Raymond Depardon. Au-delà de l'aspect esthétique et poétique des choses, mon propos est donc celui de la lenteur, de l'attention. Voilà tout le sens que je donne à ma vie artistique, et à ma vie tout court. Le dessin est aussi un moyen d'accès à cet état particulier de conscience pure, qui se produit lorsque l'esprit est parfaitement calme et libre de toute pensée. Toute l'attention est concentrée sur le geste, et cela nous amène à cet instant de vérité hors du temps. "Le vrai voyage n'est pas de chercher de nouveaux horizons mais un nouveau regard", disait Marcel Proust. 

Très jeune, le musée d'Amiens m'a donc donné ce goût pour l'histoire de l'art. De La Renaissance à l'Art Baroque, les maîtres anciens me fascinent : Léonard de Vinci lorsque le génie humain atteint son paroxysme, Vermeer et sa Lumière. Et plus particulièrement les peintres du Clair-obscur : le Caravage, Ribera, Georges de la Tour, Rembrandt. Tout est donc question de regard. Il faut être capable de s'arrêter, de savoir juste être là, de sortir de l'étau du temps, afin d'apprendre à observer. Ensuite, comme pour tout, je crois qu'il faut beaucoup travailler pour apprendre à être simple, à aller à l'essentiel. Et puis on affine son écriture poétique personnelle, son petit univers à soi. Mes sujets de prédilection sont à peu près les mêmes depuis plus de vingt ans, les visages, les autoportraits, un travail sur le corps, parfois le paysage urbain. A l'heure où tout un chacun s'évertue à vouloir paraître le plus contemporain possible, je me revendique dessinateur plus que jamais. Dessiner est un acte de résistance sur le temps, et sur les technologies actuelles. Et le dessin témoigne de sa force et de son pouvoir expressif dans la simplicité. Alors je continue à peindre et à dessiner, toujours en quête d'une sorte de poésie de l'instant."

Entretien avec Diane La Phung pour le magazine Style&Co - février 2019

ENSEIGNEMENT

2007 à 2015 Enseigne le dessin et la peinture à L'Atelier du Thabor, à Rennes. Cours "Dessin, Modèle vivant" et "Peinture, Recherche & Composition".

2015 Stage "Le dessin au monotype avec modèle vivant" 
2014 Stage "Le monotype, une technique d'impression" 
2013 Stage "Le portrait d'après modèle, toutes techniques confondues"
2012 Stage peinture à l'huile "Le portrait en clair-obscur, de l'ombre vers la lumière"

2011 Stage peinture acrylique "De l'abstraction vers la figuration" 

2010 Stage peinture à l'huile "De l'ombre vers la lumière" 

2010 Stage "Pratique du fusain et autres techniques sèches, le palimpseste"

INTERVENTIONS

2012  -  L'Art chemin faisant Parcours d'art contemporain en Pays de Lorient, Atelier d'Estienne, Pont-Scorff

2012  -  Carré sur Seine, VOZ Galerie, Boulogne Billancourt

2012  -  Invité par la Société Photographique de Rennes, Conférences-débat sur "L'harmonie des couleurs" et "Les lois de la composition d'une image"

2011  -  Conférence-diaporama "Au fil de l'Inde"

2011  -  Invité par le directeur et le professeur d'Arts Plastiques du Collège Evariste Galois à Montauban-de-Bretagne, exposition personnelle et interventions dans les classes, travail auprès des enfants autour de l'exposition

2008  -  Conférence-débat-diaporama "Au fil de l'Inde"

EDITIONS, PUBLICATIONS

-15 artistes internationaux exposés à Maurice, Galerie Adamah Fine Arts, Anahita, Ile Maurice, Catalogue d'exposition 2017

-Exposition Loft Bayard, Asso. Les Amis de l'Art 44 Nantes, Catalogue d'exposition 2016

-Biennale de Vire 2015, Catalogue d'exposition
-L'art chemin faisant 2012, Espace d'Art Contemporain du Pays de Lorient, Catalogue d'exposition
-Au fil de l'art, Georges Gernot (Livre préfacé par Daniel Delaveau maire de Rennes, Editions GG 2011)
-L'Atelier du Thabor 30 ans déjà!, Jacques Deschamps et Anne Taillard, Rennes Métropole 2009 (Livre)
-Les cahiers, Collectif, L'Oeil Electrique Editions 2007
-Regards d'habitants, Espace des 2 Rives Rennes, Catalogue d'exposition, 2006
-Etre, Editions Folle Avoine 2003 (Livre)
-Il me paraît urgent de tout ralentir!, Ecole des Beaux-Arts de Rennes, Livret d'exposition, Erba 2003
-Moderato Cantabile magazine n1, "De la lenteur", Erba 2003

ACQUISITION

Atelier 340 Muzeum, Brussels (Be) : œuvre "Bruxelles Capharnaüm I".

TELEVISIONS

-2013 Interview France 3 autour de l'exposition Carambolages à la galerie La Salorge, Centre Culturel la Guerche-de-Bretagne 
-2002 Interview TV Rennes autour de l'exposition Etudes à l'Espace Crous

Photo Yves Rousseau - Galerie du 4bis
En 2013, dans l'atelier à Rennes..
Galerie du 4 bis, Rennes 
Galerie du 4 bis, Rennes
Galerie du 4 bis, Rennes