"Je recherche dans mon travail l’équilibre entre force et simplicité.

J’entends par “force” la dynamique gestuelle d’exécution de la trace laissé sur le support, et délesté de toute forme de manièrisme.

Et j’entends par “simplicité” l’art d’aller à l’essentiel, que ce soit dans la composition, puisse-t-elle être la plus efficace possible, que dans le sujet que j’essaie de donner à voir de façon non anecdotique et dénué de toute fioriture.

De La Renaissance à l'Art Baroque, les maîtres anciens me fascinent : Léonard de Vinci lorsque le génie humain atteint son paroxysme, Vermeer et sa Lumière... Et plus particulièrement les peintres du Clair-obscur, dans toute leur distinctive expressivité : le Caravage, Ribera, Georges de la Tour, Rembrandt...

Mon écriture picturale est une sorte de "Chiaroscuro" contemporain.

D’abord il y a du noir partout. Le support est enduit de matière : fusain ou pastel, parfois peinture à l’huile ou encore encre taille douce d’un noir intense. Puis je travaille par soustraction. J’efface, j’estompe, je floute, parfois je gratte et je raye. Révéler la lumière est l’essence de ma pratique. J'agis par "découvrement", et c'est ce qui engendre cette matérialité particulière de l'oeuvre. Je fais disparaître pour faire apparaître. Des fragments de corps et des visages, la plupart du temps observés, mais parfois inventés, ou plus exactement révélés. Car il n’y a pas de volonté trop précise de ma part, tout va très vite, ce n’est pas moi qui décide, c’est la peinture elle-même. "

Vincent Lignereux - © 2019 (Copyrightfrance, tous droits réservés).

"Pour dépasser le passé, il faut d'abord le connaître." Mark Rothko.

visiteurs uniques